Accueil / Information au patient : Rachianesthésie ou anesthésie spinale

Information au patient : Rachianesthésie ou anesthésie spinale

Information au patient : Rachianesthésie ou anesthésie spinale

 

 

La Rachianesthésie ou anesthésie spinale est un procédé qui permet d’anesthésier les nerfs de la moelle épinière vers la zone opératoire. Les segments nerveux qui se trouvent dans le canal rachidien rempli de liquide céphalo-rachidien sont bloqués par l’injection d’un anesthésique.
La ponction est effectuée dans la plupart des cas en position assise, dans certains cas aussi en position couchée sur le côté.Le médecin vous demandera de faire un «dos de chat ». Il palpera minutieusement votre dos et marquera le point de ponction, à peu près à hauteur de la taille. Celui-ci sera soigneusement désinfecté, recouvert d’un tissu stérile et recevra une anesthésie locale. Il est important de ne pas bouger durant la ponction. Le médecin fait pénétrer une canule à travers laquelle il introduit une aiguille très fine entre les vertèbres dans le canal rachidien rempli de liquide céphalo-rachidien, appelé l’espace sous-arachnoïdien. Si le liquide céphalo-rachidien se met à goutter par l’ouverture de l’aiguille, cela signifie que la pointe de l’aiguille est en position correcte. L’anesthésique peut alors être injecté.L’effet intervient dans la plupart des cas en l’espace de quelques minutes. Vous ressentirez d’abord une sensation de chaleur dans les jambes. Ensuite, la sensation de douleur est supprimée dans tout le
bas du corps et la mobilité est restreinte ou supprimée.
Une chute de tension et de pouls brutale accompagnée d’étouffements avec nausée et vertiges est presque toujours
passagère et doit, le cas échéant, être traitée avec des médicaments.Il peut souvent se produire une rétention d’urine
, des troubles de la puissance sexuelle et de l’activité rectale. Il peut s’avérer nécessaire de poser un cathéter pour vider la vessie ou de prendre d’autres mesures.Des maux de dos aigus peuvent se produire et persister durant
plusieurs jours. Dans la plupart des cas, un traitement médicamenteux est suffisant.
De forts maux de tête dus à la perte de liquide céphalo-rachidien par le site de ponction au niveau du canal cérébrospinal peuvent apparaitre occasionnellement. Ces maux disparaissent souvent au bout d’un certain temps si vous consommez beaucoup d’eau,prenez des médicaments ou vous reposez. Dans certains cas, il peut
s’avérer nécessaire d’effectuer une injection de sang autologue dans la zone péridurale (blood patch). Il est extrêmement rare que ces maux se prolongent sur des années. Dans les cas extrêmes peuvent
apparaitre un hématome au niveau du cerveau (hématome sous-dural), une accumulation de liquide (hygroma
) ou une atteinte des nerfs crâniens. Des déficiences durables telles que des troubles de la vue et de l’ouïe sont très rares.Une lésion de la moelle épinière (anesthésie spinale/péridurale) ou des nerfs due aux injections, à la pose et l’enlèvement de cathéters, aux infiltrations sanguines, aux hématomes ou aux infections sont très rares. Dans la plupart des cas, il peut se produire très rarement des troubles fonctionnels durables au niveau des
organes concernés engendrant des douleurs, une hypersensibilité,l’engourdissement, des troubles moteurs dans les membres atteints allant jusqu’à la paralysie (en cas extrême de paraplégie).
Dans des cas exceptionnels il peut se produire une méningite . Des troubles cérébraux peuvent en être la  conséquence.Si l’anesthésie est pratiquée au niveau de la colonne dorsale, il peut se produire très rarement une
blessure de la plèvre . Si l’air pénètre dans le thorax avec constriction pulmonaire, ceci entrave, probable –
ment même de façon durable, la fonction pulmonaire (pneumothorax). Il peut se produire des douleurs dans la poitrine, toux, anxiété,transpiration, accélération du pouls et crise d’étouffement. Dans ces cas, il faut aspirer l’air par ponction ou la pose d’un drain.

 

 

0
Connecting
Please wait...
Send a message

Sorry, we aren't online at the moment. Leave a message.

Your name
* Email
* Describe your issue
Login now

Need more help? Save time by starting your support request online.

Your name
* Email
* Describe your issue
We're online!
Feedback

Help us help you better! Feel free to leave us any additional feedback.

How do you rate our support?

Plus on partage plus on possède, Alors faites-le!

Partagez ce post avec vos amis
close-link

PROTOCOLE d'Analgésie :
Lidocaïne IV en chirurgie digestive?

Téléchargez le  Protocole.
Télécharger
Close

Protocole de réhabilitation améliorée après césarienne

Télécharger le protocole
Télécharger
Close